Bombus & La Papote // Au fil des projets // Retour sur le battage de graines du 21 octobre

Samedi 21 Octobre c’était la fête du battage de graine à la maison de la Papote, quartier de Doulon ! Voici un petit retour en image…

La batteuse de laboratoire

Tout d’abord merci à Monsieur Dominique Durpoix pour sa batteuse de laboratoire & le temps consacré à battre les graines de nos chers adhérents !

Une fois les écosses enlevées… quoi de mieux que d’aller troquer ses graines au chaud ?!

Troc de graines

Merci à tous ceux qui ont ramener des petites graines à échanger ! Merci pour vos dons !

Mais pendant ce temps… au fond du jardin…

Lancement de terrain

Super ! Dans l’idée de proposer des cours de jardinage à la Papote dès le printemps prochain, il faut préparer le terrain. Merci à tous les bénévoles qui ont donné de leur temps et de leur force pour aider à lancer la parcelle au fond du jardin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

D’ailleurs cela n’aurait pas pu se faire sans la démonstration d’utilisation de la faux ! Merci à Arnaud & Carlos !

Mais quelle est cette bonne odeur de châtaignes grillées… ?

Les châtaignes grillées

Bien sûr, avant d’être grillées… il faut préparer le brasero & les châtaignes. Merci à nos deux bénénovas pour leur aide précieuse !

Merci à ceux qui nous ont ramené quelques courges, cela nous a permis de partager une bonne soupe faite maison, qui a réchauffé les mains de bons nombres de participants !

Et pendant que certains grignotent… d’autres papotent.

Stand de jus de bouleau

Merci à Rémi pour sa participation !

 

Merci à tous les jardiniers & curieux d’être passés, et d’avoir partager ce bon moment tous ensemble !

Rendez-vous à l’automne prochain pour renouveler cette belle expérience ! Peut-être aurez-vous produit vos graines pour l’année prochaine ? 😉

PS : pour ceux qui le souhaitent, le prochain événement BOMBUS sera sous forme de troc de graines. RDV donc au mois de mars pour continuer à faire vivre le projet de grainothèque bombussienne.

Les commentaires sont fermés