Retour sur les 48h de l’agriculture urbaine

Le reportage d’Ecos sur les 48 h de l’agriculture urbaine

Les 48 heures de l’Agriculture Urbaine, c’est un festival qui a lieu tous les ans et qui réunit 14 villes simultanément autour de la thématique du jardinage et de la végétalisation des métropoles. C’est un moment fort et convivial qui lance la saison de jardinage dans nos villes à travers des ateliers, des spectacles, des débats, des échanges et permet de valoriser la place du monde végétal en ville. A Nantes et ses environs, de nombreuses activités ont eu lieu: plus de 50 en 48h!

Ecos était là, petit retour:

A la Papote, le jardin collectif situé dans le Vieux Doulon, nous avons proposé un atelier de végétalisation du site à travers la création d’un jardin mandala. Cette journée a été la 3ème étape d’un long processus que nous avons nommé « Design Collaboratif Permaculturel ». A la fin du mois de mars, nous avons observé, mesuré et analysé les différents facteurs caractérisant le site. Ensuite nous avons, tous et toute ensemble, échangé et dessiné la Papote de demain. Le dernier atelier nous a permis de débuter l’aménagement du site imaginé collectivement. Cet atelier, réalisé pour les 48h de l’agriculture urbaine s’est parfaitement déroulé grâce à l’énergie et l’envie du groupe présent toute la journée. Merci encore pour ce bon et beau moment! D’ailleurs, l‘aménagement du site n’est pas terminé. Nous vous tiendrons informé, nous vous attendons nombreuses et nombreux pour venir nous aider et partager cette belle aventure.

 

 

Au même moment le samedi 4 mai, au jardin des 3 Moulins il y avait aussi de l’activité. Toute la journée, des adhérent-e-s de l’association et des visiteurs surprises sont venu-e-s visiter le jardin, pique-niquer ensemble autour d’un troc graines, pour terminer l’après-midi par la réalisation d’un keyhole garden ou « jardin en trou de serrure ». Et qu’est-ce que c’est, un jardin en trou de serrure? C’est un jardin circulaire construit autour d’un point central servant de composteur. Le jardin alentours bénéficie ainsi directement de la matière dégradée. La journée fut donc productive et  enrichissante!

 

Le dimanche, certain-e-s d’entre nous, adhérent-e-s, équipe salariée, se sont déplacé pour visiter  le village des 48h de l’agriculture urbaine, organisés sur le site des Docks de Chantenay, on était organisé de nombreuses activités (conférences, stands, animations) autour de l’agriculture urbaine. Petit témoignage:

« Nous avons visité le marché des 48h de l’Agriculture Urbaine et l’on voit bien que les initiatives et les idées foisonnent autour de l’agriculture en ville que ce soit par la création d’atelier comme le jardin mandala à la Papote, la diffusion de connaissances avec des conférences ou la sensibilisation aux pratiques du jardinage au naturel. On voit un public assez jeunes s’emparer de ce thème et cela donne de l’espoir dans le changement des pratiques de cultures pour les années qui arrivent. »

 

 

Les activités étaient diversifiées et d’une belle qualité. Conférences sur les types d’agriculture urbaine dans le monde, réflexions autour des réseaux de distribution et l’approvisionnement des villes ou encore la souveraineté alimentaire, introduction à la désobéissance fertile, visites de jardins, plantations, découvertes des plantes, concerts, rencontres avec les acteurs locaux impliqués dans l’agriculture urbaine de la métropole nantaise… un super week-end donc, merci aux organisateur-ice-s et aux participant-e-s!

Les commentaires sont fermés